Est-ce que vous combattez pour la seule satisfaction de vous sentir en mouvement devant l’ennemi ou combattez-vous pour vaincre l’ennemi ?

Il est très facile de verser dans de faux combats lorsque vous ne comprenez pas les principes d’un combat victorieux. Les souffrances contre lesquelles vous luttez sans succès depuis maintenant ‘’trop longtemps’’ persistent parce que vous êtes passé maitre dans l’art de mal orienter votre énergie de combat. Dans une guerre, vous avez beau avoir les meilleures armes mais lorsque vous visez dans la mauvaise direction, vous finirez ridiculement vaincu(e).

En effet, chaque problème, chaque affliction, chaque souffrance que vous endurez a une racine et c’est là qu’il convient de viser avec précision et insistance pour triomphez. Une femme qui jette l’opprobre sur son foyer en commettant l’adultère avec son chauffeur va par cela causer plusieurs sortes de souffrances à elle-même et son couple (regret, culpabilité, peur d’être découverte, risque de divorce, peur de perdre son mari et ses enfants, dispute, division et échec familial, etc…). Elle cherchera peut-être, pour s’épargner les souffrances liées à son acte, à oublier ce qu’elle a fait et essayera de préserver son foyer sans révéler son infidélité. Mais si la cause de cette infidélité n’est pas connue et combattue efficacement, cette femme retombera dans l’adultère. La cause ici est peut-être la fréquente indisponibilité du mari qui laisse sa femme faire toutes ses courses avec son chauffeur laissant ainsi se créer une attraction entre ces derniers grâce au contact quotidien. La cause peut aussi être un défaut d’attention du mari vis-à-vis de sa femme, une indifférence qu’il manifeste à son égard et qui la pousse à aller satisfaire auprès de son chauffeur des besoins que le mari ne cherche plus à satisfaire. Ainsi, pour cette femme, vaincre les souffrances lié à l’adultère reviendra à combattre, pas l’adultère mais la racine de l’adultère c’est-à-dire l’indifférence ou l’indisponibilité de son époux. Les exemples de souffrances sont nombreux et dans chaque cas, il est indispensable de chercher à combattre le mal par la racine pour être délivré.

Jésus lui-même déclare ceci dans Matthieu 15 ; 13 : ‘’Toute plante que mon Père céleste n’a pas plantée sera déracinée’’. Jésus n’a pas dit que la plante sera coupée ou effeuillée, ou encore moins privée d’arrosage afin qu’elle meurt. Il a bien dit qu’elle sera déracinée car ce n’est que par la perte de ses racines qu’une plante cesse vraiment de vivre.

Il y a une source à vos problèmes, une cause à vos souffrances. Vos malheurs sont issus d’une usine de production et ce que vous faites trop souvent, c’est de rejeter un produit alors que l’usine qui fabrique ce même produit continue de fonctionner en vous ou autour de vous. Vous ne devez pas combattre un produit mais plutôt sa source de production, sa racine. Vous ne vaincrez pas vos souffrances juste en les combattant mais en les déracinant.

Dr Tsala Essomba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here